Réunion du 28 novembre 2015


Hello,
C’est une fois de plus avec plaisir que nous vous faisons part de notre belle après-midi du 28 novembre. Nous nous sommes retrouvés à 37 jeunes, avec une fois de plus un temps magnifique (merci Seigneur!), même si les températures sont un peu plus fraîches en ce moment.
Nous avons eu la joie d’accueillir 2 copines de Léa E., Lena et Elsa qui ont passé l’après-midi avec nous et qui on espère reviendront lors de notre prochaine rencontre.
Après le carré, nous sommes allés répéter les chants avec Charlotte. Nous chanterons avec la chorale de l’église de Wittenheim, dans une maison de retraite, à Rouffach, le samedi 12 décembre. Nous voulons partager ces chants de noël, et une partie de notre après-midi avec ces personnes âgées, afin de leur amener un peu de joie en cette période de fêtes.
Puis, nous nous sommes divisés en 2, et alternativement, nous avons ou bien fait des jeux en extérieur, ou bien confectionné de belle cartes de noël, toujours pour les personnes âgées de la maison de retraite.
Est ensuite venu le temps du CDF, animé par Philippe, et pendant lequel nous avons répondu à une question posée par les jeunes, en ce qui concerne le péché contre le St Esprit, qui n’est pas pardonné. Nous avons donc vu que ce péché là, consiste dans le fait de ne pas écouter, de ne pas tenir compte du témoignage de la bonne nouvelle de Jésus-Christ, que donne le St-Esprit. Ne pas tenir compte de ce témoignage du sacrifice de Jésus pour nos fautes, revient en fait à rejeter le plan d’amour que Dieu nous propose pour être sauvé, pour avoir l’assurance de vivre éternellement aux côtés de Dieu. Ce péché là ne peut donc pas être pardonné, car il empêche en fait d’être sauvé.
Nous voulons aussi rappeler ici que si des jeunes, parents ou autres personnes sont interpellés, ou se posent des questions par rapport à ces différents sujets que nous abordons, nous sommes, les chefs disposés à en discuter avec vous, vous pouvez nous envoyer un mail à cette adresse: flambeauxwittenheim@gmail.com
Nous pouvons aussi fournir gratuitement des bibles aux jeunes ou familles qui le désirent.

Le temps du goûter arrive, avec toujours autant de joie. Les parents n’ont pas perdu l’habitude de nous gâter lors de ce temps convivial ensemble.

Ivan,